Le travail de l’architecte ne se limite pas à ébaucher quelques lignes sur papier. Un candidat bâtisseur doit disposer d'un gestionnaire qui est capable de faire émerger son projet de terre. Le meilleur moyen pour maîtriser les coûts est d’établir un lien contractuel sans intermédiaires avec les différents corps de métiers. Il est primordial de disjoindre les différentes étapes de la construction et d’en établir les coûts. Chaque intervenant dans les différentes phases de la construction doit correspondre à une quantification préétablie afin d’arriver au résultat escompté et éviter ainsi de mauvaises surprises. Deux avantages découlent directement de cela: le choix est établi sur la meilleure compétence et d’autre part le meilleur rapport qualité/prix. Ce qui résulte distinctement en un gain d’argent.

Pour bâtir, il faut commencer par creuser, mais parfois même par démolir. On termine par le serrurier. Ainsi, la rosace de finition pour le cylindre à clés doit être fixée du côté intérieur et doit être blindée : gage de sécurité essentiel si vous voulez retarder l'effraction de votre immeuble. Mais qui d’autre que le maître-serrurier peut mieux savoir cela ?
Ainsi, au travers du parcours de la construction, une multitude de métiers interviennent. Les meilleurs sont ceux qui se consacrent seulement à un métier. Il existe des spécialistes dans chaque domaine.

Ne gaspillez pas votre argent en passant par des intermédiaires qui prendront de grosses marges sur ces spécialistes. L'architecte vous dirigera lui-même vers ces spécialistes.

De même pour les fondations. Pas n'importe quel artisan est capable d'entreprendre le battage ou le forage de pieux. Cet artisan ne sera pas forcément capable de creuser des faux-puits, autre spécialité exercée par encore un autre artisan.

Passons donc en revue la liste des artisans, des entreprises spécialisées : terrassiers, cavistes, gros-œuvre, charpentiers, zingueurs, toituriers, menuisiers, vitriers, chauffagistes, plombiers, spécialistes en ventilation, aspirations centralisées, électriciens, chapistes, plafonneurs, carreleurs, parqueteurs, artisans en escaliers, installateurs de cuisine, entreprises de jardin, ... pour terminer par les peintres, tapissiers et les serruriers.

Pour chaque chantier, l'architecte propose de consulter séparément tous ces spécialistes. Il sait exactement quand ces spécialistes doivent intervenir. Il veille également à ce qu'ils se rendent sur chantier au moment opportun de façon à ce que la durée totale du chantier soit compressée au maximum. L'architecte dirige toutes ces équipes comme un chef d’orchestre coordonne le jeu des instrumentistes.